Réglementation

Raison d’être de la règlementation

Nous envisageons souvent la réglementation concernant les eaux usées des résidences isolées autonomes sous son aspect préventif de protection de l’environnement, par exemple la contamination des cours d’eau par le phosphore. Cependant, afin de se protéger des maladies transmissibles par l’eau, les Romains et les Grecs prélevaient déjà leur eau potable loin des grands centres, sources de pollution par les eaux usées et les excréments qu’elles contenaient.

Nous avons souvent oublié que la raison d’être première de la réglementation en matière de gestion des eaux usées est la protection de la santé publique, puis de l’environnement dans son sens large.

La situation des résidences isolées autonome ayant sur une même propriété une source d’eau potable et un système septique contenant des eaux usées et contaminée nous a obligé à encadré cette pratique par des lois et règlements, afin de nous protéger des infections.

Dans son « Bilan des éclosions de maladies d’origine hydrique (eau) au Québec de 2015 à 2016 », l’Institut en santé publique du Québec (INSPQ) mentionne que la fréquence des éclosions de maladie hydrique est sous-estimée.

En effet, un nombre important des personnes touchées par une infection bactérienne, parasitaire ou virale due à la contamination de leur eau potable ne rapporte pas cet évènement.

L’INSPQ rapporte que les puits individuels ou autres systèmes d’approvisionnement individuel étaient le plus souvent mis en cause lors d’éclosions impliquant de l’eau de consommation. Plus de 23% de la contamination de l’eau potable était relié à une déficience des installations septique.

Lorsqu’elles surviennent, les maladies reliées à l’eau potable, peuvent affecter un grand nombre de personnes et avoir des impacts importants sur la santé des populations concernées et des groupes à risques.

C’est pourquoi la prévention des éclosions de maladies d’origine hydrique constitue une activité essentielle, notamment afin d’en prévenir les causes et d’en réduire la fréquence. Pour ce faire le gouvernement du Québec a mis en place un programme d’inspection encadré par la réglementation Q-2,r.22.

Trucs et astuces

Décontamination d’un puits voir le site : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/potable/depliant/#desinfection