Les algues bleues peuvent impacter la santé d’êtres vivants

On en entendait beaucoup plus parler il y a quelques années. Maintenant, en 2018, la population semble penser qu’on s’en est sauvé. Mais, les algues bleues sont toujours présentent au Canada et croissent particulièrement par temps chaud, quand le niveau de l’eau est bas. Elles produisent diverses toxines nocives pour les êtres humains et les animaux

En effet, certaines algues bleu-vert produisent des substances toxiques qui peuvent causer des problèmes de santé. Par exemple, une personne peut présenter des symptômes de gastro-entérite, de migraine ou ressentir une irritation de la peau ou de la gorge après avoir bu de l’eau contaminée par les algues bleu-vert ou après être entrée en contact avec celle-ci.

Comment éviter ces symptômes

Il faut éviter de boire l’eau. Cela peut se faire de façon inconsciente en nageant, surtout chez les jeunes enfants et les animaux. À cause des algues bleues, quelques chiens sont décédés le mois dernier au Nouveau-Brunswick. Tout comme les jeunes enfants, ils ont tendance à nager en avalant quelques gorgées d’eau au passage et cela peut être nocif pour la santé, voire fatale.

Ce qui serait le plus raisonnable ce serait de ne tout simplement pas aller se baigner dans le fleuve et dans certains lacs où il y aurait la présence des algues bleues. Hé oui! Les algues bleues sont présentes dans nos lacs. Leur multiplication est favorisée par les rejets des systèmes septiques riche en phosphate provenant principalement des détergents.

Moral de l’histoire : Évitez les baignades dans les endroits à risques et évitez de jeter des détergents toxiques dans vos systèmes septiques.