Categories - Archives: Trucs et astuces

Légionellose : Comment nettoyer son chauffe-eau

Nous vous avons récemment partagé un article sur l’éclosion de la légionellose et de sa forte présence dans les chauffe-eaux au Québec.

Même si certains d’entre nous ont tendance à diminuer la température de leur chauffe-eau afin d’éviter les brûlures, ou pour économiser sur la facture d’électricité, il est important de prendre connaissance que ce changement peut représenter une menace significative pour la santé des utilisateurs. Le facteur de risque prédominant de la présence de la légionellose dans les installations d’eau chaude sanitaires est une température inférieure à 55 °C °C.  Une température supérieure à 55 °C assure une non-reproduction des légionelles et une température supérieure à 60°C assure leur destruction

Comment savoir s’il est nécessaire de faire l’entretien de son chauffe-eau?

Le nettoyage d’un chauffe-eau électrique n’est pas nécessaire, dans la mesure où son alimentation provient d’un réseau municipal et que l’eau est de bonne qualité. Les nouveaux modèles électriques sont conçus pour ne pas avoir besoin d’être purgés. Aucune information à ce sujet n’indique qu’une vidange aura une incidence sur la durabilité de vie de votre appareil. En fait, certains spécialistes croient qu’un entretien pourrait, au contraire, augmenter les risques d’apparition de bactéries.

Cependant, si votre chauffe-eau est approvisionné par un puits dont l’eau est dure, ferreuse ou calcaire, un nettoyage régulier est conseillé.

Pour quelles raisons devrait-on entretenir notre chauffe-eau?

Des bactéries telles que la legionella pneumophila présentent dans un chauffe-eau, peuvent gravement affecter la santé et des dépôts de soufre, fer, calcaire ou autres peuvent endommager la cuve intérieure et les conduits. En plus d’affecter votre appareil, l’eau en ressortira de moins bonne qualité.

Voici donc les étapes à suivre pour un bon entretien :

  1. Coupez l’alimentation électrique de votre chauffe-eau : placez le disjoncteur en position « Arrêt ».
  2. Fermez le robinet d’alimentation d’eau froide.
  3. Ouvrez un robinet d’eau chaude quelque part dans la maison : Cela va permettre à l’air d’entrer dans le réservoir et tester l’eau.
  4. S’il n’y a pas d’espace d’écoulement approprié à la base de votre chauffe-eau, connectez un tuyau d’arrosage au robinet de vidange (au bas du réservoir) : dirigez le tuyau vers un drain de plancher, vers une baignoire ou une douche, ou à l’extérieur.
  5. Ouvrez lentement le robinet de vidange, pour éviter de vous brûler : laissez l’eau s’écouler complètement.
  6. Ouvrez à nouveau le robinet d’alimentation d’eau froide et laissez couler l’eau à pression maximale pendant plusieurs minutes
  7. Refermez le robinet de vidange une fois que l’eau qui s’écoule est devenue parfaitement claire.
  8. Laissez votre réservoir se remplir : vous saurez que celui-ci est rempli lorsque l’eau du robinet laissé préalablement ouvert s’écoulera normalement, sans sortie d’air résiduel.
  9. Fermez ce robinet.
  10. Rétablissez l’alimentation électrique du chauffe-eau.

Quand faire la vidange du chauffe-eau?

Si vous avez un chauffe-eau approvisionné par un puits, il serait préférable de répéter le processus ci-haut au 1 à 3 ans, selon la spécificité de votre alimentation en eau. Il s’agit d’une habitude à prendre dès son installation.

Dans les cas des chauffe-eaux au gaz naturel ou au mazoute, il est important de vidanger chaque année.

_______________________________________________________________________________________________________

Sources:

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/legionellose/#c2475

http://www.cmmtq.org/fr/info/Membre/Communiques-de-presse/Temperature-du-chauffe-eau

https://www.hydrosolution.com/vidanger-chauffe-eau-quil-faut-savoir-plus/

Comment déboucher écologiquement vos tuyaux

Votre évier est bouché ou la baignoire ne coule plus? Le réflexe classique est bien sûr d’aller acheter un flacon de liquide déboucheur. Cependant, saviez-vous que ce genre de produits sont de vraies plaies pour l’environnement et un danger pour la santé.

Ne vous inquiétez pas, nous avons la solution pour vous. Voyons comment déboucher votre évier avec des produits écolo, simple et efficace. Pourquoi aller acheter des produits chimiques chers et toxiques? Il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits corrosifs pour que les tuyaux restent propres et inodores.

Vous n’avez qu’à mélanger quelques ingrédients ensemble et le tour sera joué :

1 tasse (250 ml) de bicarbonate de soude
1 tasse (250 ml) de sel.
1 contenant d’eau bouillante

  • Mélanger le bicarbonate de soude et le sel.
  • Verser le quart de ce mélange dans l’égout.
  • Faire suivre d’un contenant d’eau bouillante, puis rincer à l’eau froide.
  • Verser ce mélange une fois par semaine en prévention

Que faire si l’eau ne s’écoule carrément plus dans votre tuyauterie?

Vous n’avez qu’à mélanger :
1/4 de tasse (60 ml) de bicarbonate de soude
1/2 tasse (125 ml) de vinaigre
de l’eau bouillante

Verser le bicarbonate de soude et le vinaigre.

Boucher jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’effervescence, puis verser de l’eau bouillante.

En dernier recours, utiliser un débouchoir vendu en quincaillerie tout en faisant attention, car cela peut endommager la tuyauterie.

Mais comment empêcher que mes tuyaux se bouchent en premier lieu?

Il suffit d’appliquer deux règles fondamentales : ne jamais jeter de corps gras dans les égouts et toujours utiliser une passoire. Après la douche, ramasser les cheveux au lieu de les évacuer dans l’égout.

Des cadeaux de Noël Écolos? C’est possible!

Encore une année qui a passé vite comme l’éclair! Hé oui! C’est déjà noël dans quelques semaines. Pour la plupart des gens, le temps des fêtes est synonyme de célébrations en famille, de musique de Noël et de joie de vivre.

Par contre, le quotidien des fêtes se résume souvent en un gaspillage de ressources : trop de nourriture, trop de papier, trop de plastique et trop d’énergie. Malheureusement, noël a un impact significatif sur l’environnement.

Afin de se mettre en mode solution et pour pouvoir continuer d’avoir un noël blanc, voici quelques idées cadeaux pour un noël plus vert:

Certificat pour un cadeau non-matériel

Au lieu d’accumuler les objets qui ne plaisent ou ne servent pas vraiment, les cadeaux non-matériels, seront parfois largement plus apprécié qu’un objet cher. Un bon pour un spa, un spectacle d’humour, un massage, un après-midi cinéma, un restaurant, un week-end dans un endroit peu ordinaire. Essayer de trouver un endroit près de chez la personne à qui vous offrez le cadeau. De cette manière, cette personne n’aura pas à utiliser sa voiture trop longtemps. L’idée est de rester écolo!

Kit de beauté zéro déchets

Aimer prendre soin de son apparence, rime souvent avec surconsommation. Il est maintenant possible de prendre soin de soi en ayant l’esprit écolo tranquille. Vous pouvez créer une petite trousse cadeau beauté pour quelques dizaines de dollars et vous pourrez à la fois, aider la planète et aider le portefeuille du chanceux ou de la chanceuse qui recevra votre cadeau. Vous pourriez y insérer :

  • Une brosse à dent en bambou compostable
  • Un rasoir zéro déchet
  • Une brosse à cheveux en bois ou en bambou
  • Des carrés démaquillant en coton bio
  • Des cure oreille lavable en bambou

Un panier de mets de producteurs locaux

Passez à un marché de producteurs locaux, achetez ce qui fera plaisir à la personne à qui vous offrez le cadeau : moutarde parfumée, vins, fromage fermier, miel de qualité, gelées d’herbes aromatiques, etc. Arrangez le tout dans un panier ou dans une boite à chaussures dont vous couvrez l’intérieur avec une jolie serviette de table. Qualité et personnalisation du cadeau garanties !

Et pour les tout petits?

Nous avons tendance à offrir pleins de jouets en plastique qui finiront fort probablement au recyclage d’ici quelques années, voire même quelques mois. Pour remédier à la situation offrez-leur des jolis jouets en bois faits par des artisans d’ici. Vous pourriez même leur offrir de la pâte à modeler faite à la main par vous-même. Leur offrir des livres fait avec du papier recyclé serait également une magnifique option.

Et l’emballage dans tout ça?

Les emballages, on le sait, c’est loin d’être écolo! En plus de produire une quantité phénoménale de déchets, les emballages nécessitent qu’on coupe des arbres, qu’on utilise de l’encre et du plastique (rubans, papiers brillants, choux, etc.). Pas de panique, il existe également plusieurs alternatives pour l’emballage qui sont, entre vous et moi, souvent beaucoup plus jolies.

Réutilisez tout ce qui vous tombe sous la main. Par exemple, vous pourriez utiliser du papier journal, un vieux livre, des magazines ou encore une carte routière pour emballer vos cadeaux. Vous pourriez même utiliser des vieux tissus ou dentelles. Pour les petits objets qui nécessitent une boite, utilisez des rouleaux de papier de toilette, que vous pourrez décorer à votre goût.

Puits, fosse septique et champs d’épuration: Les précautions à prendre

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle maison? Vous l’avez peut-être déjà trouvé? Si cette maison n’est pas alimentée par le système d’aqueduc de la municipalité, il est impératif de vous informer à savoir si le puits est artésien ou de surface, puisque ceux-ci sont plus sujette à la contamination. Ensuite, faites votre enquête pour connaître la distance entre le champ d’épuration et le puits.

Mais quelles sont les distances à respecter :

  • Distance de 15 mètres (50 pieds) ou plus d’un système étanche de traitement des eaux usées (fosses septique),
  • Distance de 30 mètres (100 pieds) ou plus de tout système non étanche de traitement des eaux usées (champ d’épuration).
  • À moins qu’il ne vise à remplacer une installation existante pour un même usage, un puits ne peut être aménagé dans une plaine inondable dont la récurrence de débordement est de 20 ans, ni dans une plaine inondable d’un lac ou d’un cours d’eau identifiée sans que ne soient distinguées les récurrences de débordements de 20 et de 100 ans.

Quelles sont les précautions à prendre:

  • Trouvez le certificat de conformité du système septique qui pourra vous être remis par la municipalité. Vous pouvez également le demander à une entreprise qui, suite à une inspection, pourra vous la remettre.
  • Il est important de se renseigner auprès de la municipalité sur l’existence de plaintes dans le secteur concernant de l’eau résurgente et qui est insalubre. C’est un indicateur de problèmes
  • Pour savoir si le système ayant été installé correspond à celui recommandé par les tests de sols, n’hésitez pas à consulter les plans du système septique ainsi que le test de sol.
  • Informez-vous de quand date les installations, et quand ils ont étés entretenu pour la dernière fois.
  • Vérifier les résultats de l’analyse de l’eau pour voir si elle révèle la présence de contaminants, tels que la bactérie E. coli, des pesticides ou des métaux lourds.

 

Les problèmes principaux étant reliés à une fosse septique ou un champ d’épuration, sont particulièrement dus à un sol qui n’est pas adapté pour le champ d’épuration. Certains problèmes sont également dus à un terrain trop petit ou a un changement du nombre de chambre à coucher. Comme vous le savez probablement, un système septique est spécialement conçu pour le nombre d’occupants dans une résidence. Donc, si le nombre d’occupants augmente, le système n’est plus conforme.

Ne prenez pas de chance et soyez au courant de tous les détails concernant votre système septique et votre puits lorsque vous décidez d’acheter une nouvelle maison. Si un problème parait, vous devez pouvoir prouver qu’il s’agit d’un vice caché pour être dédommagé.

Comment choisir votre expert pour réaliser l’étude de caractérisation du site?

Suite à notre article sur quand faire appel à un expert en ce qui concerne votre installation septique, vous vous êtes peut-être demandé : « Mais comment dois-je choisir l’expert pour réaliser l’étude de caractérisation de mon terrain? »

Voici donc quelques trucs pour vous guider et vous montrer les différentes étapes à accomplir pour bien choisir votre expert :

  1. Consultez d’emblée la liste des experts œuvrant sur votre territoire. Cette liste est publiée par votre municipalité. Une fois votre expert choisi, demandez-lui une preuve qu’il est membre en règle de son ordre professionnel et vérifiez s’il a une assurance responsabilité professionnelle. Il est important de porter une attention particulière à cette étape, puisque que la conception complète de l’installation septique sera presque exclusivement basée sur le travail de cet expert.

2. Une fois votre expert trouvé, son consiste à réaliser l’étude de caractérisation du site et du terrain naturel. Cette expertise de terrain couvre un éventail de vérifications et mesures qui vont bien au-delà de l’unique test de sol.

  • La topographie du site (implantation d’un repère de nivellement, prise des élévations et pentes du terrain.
  • L’identification de tout élément pouvant influencer la localisation des composantes du système de traitement des eaux usées.
  • L’identification de la profondeur du roc, des eaux souterraines et toute couche de sol sous le niveau du terrain récepteur.
  • La détermination du niveau de perméabilité du sol dans lequel les eaux usées seront infiltrées par la réalisation d’essais de perméabilité ou la prise d’échantillons de sol.
  1. Si possible, soyez présent lors des travaux afin d’indiquer à l’expert les secteurs que vous voudriez privilégier pour la future installation septique. Ce dernier vous posera des questions sur vos plans futurs d’aménagement et tout autre élément pouvant le guider dans son évaluation des conditions du site.

4. Il est important que le rapport détaillé qu’il vous remettra vous renseigne sur :

  • L’identification de l’ensemble des options possibles compatibles avec votre terrain et les sols naturels en place et explique les caractéristiques de chacune des options.
  • Le choix du type de dispositif d’épuration des eaux.
  • Le plan de l’localisation qui présente l’option retenue.
  • Le rapport incluant ses observations et un plan à l’échelle.

Prenez note que l’expert choisi doit absolument inspecter l’exécution des travaux si vous désirez obtenir une attestation de conformité des travaux. Beaucoup de municipalités peuvent exiger cette attestation. Cependant, même si elle n’est pas obligatoire, il est fortement suggéré de l’exiger pour vous protéger.